La géode de l’esplanade Ganay sous toutes ses facettes

Étrange sphère de verre et d’acier située sur l’esplanade Ganay, aux abords du stade Vélodrome, la Géode n’est en réalité que la partie émergée d’un iceberg de taille : avec ses 13 mètres de diamètre et ses 723 facettes de verre dépoli, la Géode marque en effet l’entrée de Géolide, la plus grande station enterrée de traitement des eaux usées au monde.

Mise en service en 1987, la station d’épuration (STEP) de Marseille est totalement enterrée au cœur de la ville. Elle traite 245 000 m³ d’eau par jour qu’elle rejette, épurée, en mer Méditerranée. Sa construction avait pour objectif de contrer la dégradation des fonds marins et la perte de biodiversité qui fût observée dès 1973 dans la baie de Marseille.

Mais la nouvelle réglementation a imposé aux collectivités la mise en œuvre d’un traitement de leurs eaux usées par voie biologique afin de réduire davantage la pollution organique rejetée au milieu récepteur. C’est pourquoi la Communauté urbaine de Marseille Provence Métropole a décidé d’entreprendre en 2004 la modernisation et l’extension de ces installations, en créant notamment un nouvel équipement de 20 000 m² dédié au traitement biologique, dont le toit serait le plus vaste espace public de Marseille.

C’est ainsi que l’esplanade Ganay a vu le jour, et que la Géode, entrée et emblème architectural de la station de par son esthétique insolite rappelant la Terre par sa forme et la pureté de l’eau par son habillage, s’y est dressé en juin 2007…

lemarroneur