La Major parmi les plus grandes cathédrales au monde

Classée monument historique le 9 août 1906, la cathédrale de la Major ou basilique de Sainte-Marie-Majeure (la Major) qui évoque l’Orient par son style romano-byzantin est la cathédrale de Marseille. Construite entre 1852 et 1893, elle fut l’œuvre de trois architectes qui se seront succédés durant les 40 années nécessaires à la réalisation du chantier. À l’époque, Marseille connaissait un important essor économique, et voyait ainsi se dresser une bonne partie de ses principaux monuments : Notre-Dame de la Garde, la gare St Charles, le Palais de la Bourse, le Palais Longchamps, …

Mais loin d’envier quoi que ce soit à ces autres chantiers, l’enjeu de ce projet était de bâtir une cathédrale digne du rang de deuxième ville et de premier port de France qu’était Marseille, alors « porte de l’Orient ». Un pari tenu, puisque la Major est aujourd’hui considérée comme l’une des plus grandes cathédrales bâtie en France depuis le Moyen Âge ; l’édifice tripartite de 142 mètres de longueur se compose d’un portique monumental encadré de deux tours de 60 mètres de haut chacune, d’une nef de 20 mètres de haut, et d’un massif groupant les sanctuaires, dont la coupole centrale culmine à 70 mètres pour un diamètre de 17,70 mètres, ce qui en fait la sixième du monde…

Cependant, malgré ses dimensions comparables à celles de la basilique Saint-Pierre de Rome, la Cathédrale de la Major est loin de figurer parmi les monuments les plus représentatifs de la cité phocéenne. De par sa position complètement isolée entre le fort St Jean et la Joliette, dans un quartier qui aura subi les conséquences de la baisse d’activité industrielle d’après-guerre, c’est à peine si elle marque les esprits des touristes, qui en passant sur l’autoroute en contrebas n’en retiennent généralement que ses façades bicolores, composées de marbre blanc de Carrare et de pierre verte de Florence.

Une mise à l’écart qui devrait toutefois prendre fin d’ici quelques années, puisque la Major se situe au cœur du périmètre délimité par le projet Euroméditerranée. Ainsi, le creusement du tunnel de la Joliette, la construction du Mucem sur le J4 en face et le réaménagement du quartier de la Joliette sont autant de chantiers qui lui devraient lui permettre de retrouver une popularité méritée, au sein d’un quartier complètement réaménagé…

lemarroneur