BarGaming Marseille : happy hour et jeux vidéo au Red Lion

Des Marseillais, des jeux vidéos et de la bière. Voilà qui résume fort bien le contenu de cette soirée Bargaming, 7ème du nom, qui s’exportait pour la première fois à Marseille en ce 18 octobre 2010.

Ryu, Mario Bros et autres Yoshimitsu ont ainsi investi le Red Lion, pub irlandais branché du sud de Marseille, pour le plus grand plaisir de la communauté « geek » marseillaise, qui pouvait déjà se réjouir du programme annoncé :

Programme BarGaming Marseille

Les joueurs les plus chevronnés ont ainsi eu l’occasion de se mesurer entre eux sur Tekken 6, ou encore à la pétanque, sur PlayStation Move… Oui oui, vous avez bien lu : la concurrente de la Wii propose un excellent jeu de pétanque. Il n’en fallait pas plus pour conquérir les geeks marseillais !

Mais ça n’est pas tout ; pendant que les virtuoses se déchaînaient la manette aux mains, les plus branchés abandonnaient leur pinte pour s’essayer au mixage sur DJ Hero, tandis que les plus nostalgiques renouaient avec les jeux vidéo de leur enfance, comme Mario Kart ou encore Street Fighter.

Premier événement de ce genre à Marseille, ce BarGaming n’en a pas moins été une véritable réussite, affichant complet dès 20h : les larges sourires de satisfaction, et autres cris de défaite révélaient combien la communauté des gamers marseillais était heureuse de pouvoir venir partager sa passion dans un lieu convivial, mais habituellement fréquenté par une clientèle plus « branchée ». Et contrairement aux idées reçues, quelques Marseillaises sont même venu revendiquer la légitimité de la gente féminine dans le milieu du jeu vidéo…

On espère maintenant que ce genre d’initiatives se démocratisera à Marseille, et qu’il ne restera plus un privilège réservé à la Capitale. Un grand merci donc à l’équipe du BarGaming, sans oublier les sponsors de l’événement, dont faisait notamment partie le spécialiste de la coque pour iPhone, qui n’est autre qu’un Marseillais !

Pour la petite histoire, je n’ai pas fait le poids à Tekken 6, n’ayant même pas réussi à passer le premier tour. Mais je me suis quand même bien amusé, au point d’en oublier de faire de vraies bonnes photos !

lemarroneur