Une épreuve à donner la migraine

Un Parisien, un Breton et un Marseillais réveillent par inadvertance un génie maléfique. Celui-ci leur dit : « Vous m’avez dérangé dans mon sommeil ancestral. Aussi vais-je vous imposer une épreuve : vous devrez jeter un objet à l’océan. Mais attention, si je retrouve cet objet, vous mourrez. Mais comme je suis joueur, si jamais je ne devais pas retrouver cet objet, je vous ferai devenir l’homme le plus heureux du Monde. Vous avez une semaine pour décider de quel objet vous jetterez à l’eau.

La semaine passe, et les trois hommes s’apprêtent à accomplir leur épreuve. Le Parisien se rend dans la baie du Mont St-Michel, et y jette un cure-dent, objet le plus petit qu’il ait trouvé. « Il flottera et sera emporté par les vents et marées », pense-t-il. Peine perdue, le génie trouve le cure-dent et foudroie sur le champ le Parisien.

Du côté de la Pointe du Raz, le Breton envoie un clou à l’eau, pensant que celui-ci coulerait à pic, enlevant ainsi toute chance au génie de retrouver un objet aussi petit dans les profondeurs marines. Mais encore une fois, le Génie trouve l’objet. Le Breton est aussitôt foudroyé.

Le Marseillais, lui, se rend tranquillement au large du Frioul et accomplit sa tâche. Le génie cherche, recherche, et recherche encore. En vain. Il est bien obligé de tenir parole et de faire de l’homme le gars le plus heureux du monde. Mais n’y tenant plus, il demande au Marseillais : « Qu’as-tu jeté ?
— Un Efferalgan, enculé ! »

lemarroneur