Un jeune Irakien à l’Olympique de Marseille

L’entraîneur adjoint de l’Olympique de Marseille est à la recherche d’un nouvel attaquant et est informé de l’existence d’un extraordinaire jeune Irakien. Il prend donc l’avion pour Bagdad et assiste à un match du jeune prodige.

Le résultat est plus que positif. Il est subjugué et s’arrange pour que la future superstar déménage à Marseille.

Deux mois plus tard, en championnat, le PSG mène 4 à 0 contre l’OM et il ne reste plus que 20 minutes à jouer. On décide alors de faire monter le jeune Irakien.

Il est d’entrée de jeu dans le coup et marque but sur but. Résultat : Marseille-PSG = 5-4 au coup de sifflet final. Extraordinaire !

Les fans pleurent de joie, les joueurs et l’entraîneur se jettent sur lui pour l’embrasser. C’est un vrai délire !

Lorsqu’il rentre aux vestiaires, il appelle sa mère pour partager la bonne nouvelle :
« Salut M’man, tu ne devineras jamais quoi, dit-il. En moins de 20 minutes, j’ai marqué 5 buts et on a gagné. Tout le monde est fou ! Les supporters, mes coéquipiers, même la presse est dingue de moi!
— Comme je suis contente pour toi, mon fils !
— Et toi, maman, comment ça s’est passé ta journée?
— Ma journée ? Ton père s’est fait abattre en pleine rue, ta sœur a été violée et ton jeune frère a été arrêté en possession de drogue… Mais je suis heureuse que tout aille bien pour toi au moins. »

Le jeune joueur se sent subitement très mal et est très embarrassé :
« Je ne sais pas quoi te dire m’man, j’suis désolé… Avec l’argent que je gagnerai dans ma nouvelle équipe on arrangera les choses.
— Désolé, désolé ! Tu parles ! C’est toi qui as voulu qu’on quitte Bagdad pour venir vivre à Marseille ! »

lemarroneur