Histoires (drôles) de souris marseillaises

Ce sont trois petites souris marseillaises assises autour d’une table, au fond d’un grenier, qui discutent le bout de gras. Et la modestie n’est pas leur vertu cardinale.

La première affirme avec insolence : « Vous savez, les tapettes, dans lesquelles on nous attire avec un morceau de gruyère ? Eh bé moi, j’ai réussi à en soulever les mâchoires, et à prendre le fromage, fada ! »

La deuxième, pour ne pas être en reste, enchaîne : « Vous voyez, les grains de blé empoisonnés, qui traînent çà et là ? Eh bé moi, je les grignote comme des biscuits à l’apéro, con ! »

C’est alors que la troisième souris se lève et prend congé des deux
autres souris. « Où vas-tu ? lui demandent-elles, inquiètes.
— Moi, hé moi je rentre ! C’est l’heure d’enculer le chat ! »

Mots-clés :

lemarroneur