Des cages vides au parc zoologique de Marseille

S’il est un endroit insolite et chargé d’histoire à Marseille, c’est bien l’ancien parc zoologique de la ville. Un zoo à Marseille ?!? me direz-vous. Oui, aussi surprenant que cela puisse paraître pour les plus jeunes d’entre nous, Marseille disposait bien d’un zoo lors du dernier centenaire. Il s’agissait même de l’un des plus beaux d’Europe dans les années 70, si l’on en croît les quelques rares informations que l’on peut trouver sur Google à propos de ce parc zoologique qui s’est éteint bien avant l’avènement de l’Internet.

Les habitants du 4ème arrondissement le connaissent peut-être un peu mieux, du fait qu’il se situe derrière le Palais Longchamp, de part et d’autre du boulevard Cassini. Inauguré le 14 avril 1854, il cessa définitivement toute activité le 30 décembre 1987, en proie à de nombreuses difficultés financières qui l’avaient déjà mené à fermer plusieurs fois ses portes. Soit une longévité de plus de 100 ans, toutefois pas suffisante pour que ma génération ait pu y mettre les pieds du temps où des animaux se trouvaient encore en cage…

Parc n’ayant de zoologique plus que le nom désormais, il est cependant possible d’aller y découvrir les cages vides que la municipalité a (pour l’instant) décidé de laisser en guise de monument historique, et d’imaginer les animaux qui pouvaient y déambuler 50, 100 ans auparavant… Un exercice qui plaira certainement aux enfants, ou encore aux grands rêveurs.

Il est toutefois à regretter que la municipalité n’envisage pas de lui rendre sa splendeur d’antan, et qu’à défaut de redonner vie au parc zoologique elle n’entretienne ni les cages, ni les espaces verts, laissant ainsi l’ancienne « promenade préférée des Marseillais » se dégrader petit à petit. Car si les lieux sont chargés d’histoire, il y règne également un sentiment de tristesse, de nostalgie, porté par des lieux oubliés où plus aucun animal de rugit ni ne grogne, où les somptueuses plantes se sont transformés en simples pelouses, où les cascades d’autrefois sont désormais à sec, et où les cages de type oriental sont désormais jonchées de débris et de canettes tout en émanant quelques relents d’urine…

Un patrimoine en bien piètre état et un sort bien triste pour un jardin zoologique qui abritait autrefois plus de 400 espèces animales, dont certaines assez rares, réparties sur plus de 7 hectares ! Elles sont aujourd’hui remplacées par de vulgaires attractions de bas niveau, les kiosques étant pour leur part fermés depuis des années. Les derniers représentants des pensionnaires du zoo marseillais ont quant à eux été déportés vers le zoo de Fréjus lors de sa fermeture.

Rassurez-vous, d’autres alternatives plus proches de Marseille existent : vous devrez toutefois aller jusqu’au zoo de la Barben près de Salon ou encore jusqu’à la fauverie du Mont-Faron à Toulon (environ une heure de route dans les deux cas) pour faire quelques rencontres sauvages.

En attendant, vous pouvez jeter un œil à ce que peuvent évoquer les cages vides de l’ancien parc zoologique de Marseille sur les photos ci-après, ou encore découvrir les trésors de vieux clichés disponibles sur le site Vieux-Marseille.com, qui contribuent à garder, après plus de 20 ans d’abandon, tout un pan de la mémoire des Marseillais.

lemarroneur