Peuple de Marseille : ma ville a du caractère, moi aussi !

« D’où que l’on vienne, que l’on soit Marseillais d’adoption, de naissance ou non Marseillais, Marseille fait réagir. Et devant une image parfois dépréciée et souvent parcellaire de notre chère cité phocéenne, véhiculée notamment par une actualité brûlante ces derniers temps, des Marseillais de cœur ont décidé de sortir des sentiers battus, du stéréotype et de la caricature. »

Telle est la réflexion qui a mené à l’organisation de l’opération au nom évocateur « Peuple de Marseille », initiative que j’avais introduite à l’occasion de mon appel à la blogosphère marseillaise. Certains d’entre-vous auront peut-être même vu au cours de cette semaine les vidéos de ces Marseillais, dont le très célèbre Marcel Rufo, qui racontent leur ville avec affection.

Car non, Marseille n’est pas que cette grande ville désordonnée, nonchalante et lunatique, ne vivant qu’au rythme du football et d’une boisson anisée. Marseille vibre, Marseille vit, Marseille est authentique, parfois frénétique, Marseille rit, Marseille pleure. Marseille est un carrefour, populaire et culturel. Et Marcel Rufo de rajouter : « Marseille est un lieu de vie, un lieu de vie pour toujours. »

Marcel Rufo : Marseille, un lieu de vie pour… par PeupleDeMarseille

Séduites par l’enjeu de ce défi, de nombreuses personnalités comme le réputé pédopsychiatre Marcel Rufo, l’historien Pierre Echinard ou encore la journaliste Élodie Van Zele, ont décidé de se mobiliser et de s’associer autour d’un projet pour créer un événement qui se veut représentatif de Marseille et des Marseillais, et pas seulement de ceux que l’on veut bien nous montrer ; Marseille est un personnage, Marseille a du caractère, et son Peuple aussi.

Ainsi, sous l’objectif de Philippe Echaroux, jeune photographe de talent né à Marseille, le défi consistera, dès demain lundi 17 octobre et jusqu’au 6 novembre, à réaliser une fresque authentique et représentative du Peuple de Marseille. Un casting grandeur nature auquel se sont associés des partenaires tels que La Provence, LCM et Marseille Grand Littoral. C’est d’ailleurs dans la galerie du centre commercial, lieu de vie où se croisent chaque année 10 millions de visiteurs, que se tiendra durant 3 semaines le stand « Peuple de Marseille » (cf. photo ci-dessous).

Ainsi, via la page Facebook Peuple de Marseille ou encore grâce à un autobus aux couleurs de l’événement qui fera office de navette, tous les Marseillais sont invités à participer. Ils pourront exprimer à l’occasion d’une séance photo ou directement sur la page Facebook toute l’affection qu’ils peuvent porter à leur ville, et défendre ainsi le caractère d’une ville parfois turbulente, mais surtout attachante si l’on sait y regarder à deux fois.

Bien entendu, je ne pouvais que me positionner en faveur d’un tel événement, réalisé par et pour les Marseillais et révélateur d’une ville qui se « boulègue » pour une fois au travers de son Peuple et non de sa municipalité. Et voilà donc votre serviteur Le Marroneur qui, derrière son côté parfois râleur, fait lui aussi plus que jamais partie du Peuple de Marseille. Viendrez-vous vous afficher à mes côtés sur la grande fresque finale ?

Le Marroneur, Peuple de Marseille

A noter que dès demain, le bus Peuple de Marseille sillonnera la ville. Un petit conseil, si vous sortez n’oubliez pas votre appareil photo, il pourrait vous rapporter gros… Restez informés dès ce soir sur la page Facebook Peuple de Marseille !

lemarroneur