Un arc-en-ciel sur la gare de la Blancarde en signe de renaissance

Cela faisait quelques jours que l’atmosphère était étouffante à Marseille. C’est en rentrant de la plage en cette veille de weekend que l’orage a éclaté : bourrasques de vent à la Pointe-Rouge, nuages menaçants sur l’Escale Borely, éclairs sur l’avenue du Prado, et enfin une rapide averse sur le boulevard Sakakini… pour terminer en apothéose au dessus de la gare de la Blancarde alors que je cherchais à m’extirper des embouteillages de Sakakini.

Cet arc-en-ciel sur le toit de la gare de la Blancarde, annonçant le retour du soleil après le mauvais temps, semble également annoncer la renaissance proche de la gare, actuellement en pleine rénovation après plusieurs années à n’assurer qu’une activité guichet et un trafic de banlieue.

En effet, l’activité de la gare s’est vue fortement réduite notamment depuis la fermeture en 2004 de la ligne 68 du tramway, joignant la gare au cœur de la ville par le boulevard Chave et le tunnel sous la Plaine. Or, depuis l’été 2008, la gare de la Blancarde est devenue le lieu de correspondance des deux lignes du nouveau réseau tramway de Marseille, tandis qu’un parking souterrain a été construit et qu’une station est en cours d’achèvement sur le prolongement de la ligne 1 du métro.

Ces aménagements, conjugués avec la rénovation prévue de la ligne Marseille-Toulon, et notamment l’adjonction d’une troisième voie entre la Blancarde et Aubagne, devrait permettre simultanément la multiplication des dessertes et la régularisation des circulations. On peut dès lors imaginer que des trains “grandes lignes” (voire la future LGV Provence-Alpes-Côte-d’Azur, si le tracé passant par Marseille est retenu ?) pourront de nouveau desservir la Blancarde. Elle retrouverait ainsi toutes ses couleurs d’antan, alors qu’elle était le point d’arrêt de trains reliant Paris à la Côte d’Azur, comme semblait l’annoncer cet arc-en-ciel irisé…

lemarroneur