Le Napoléon Bonaparte, un conquérant à la Joliette

Les Docks, anciens entrepôts du quartier de La Joliette transformés en bureaux modernes dans le cadre du projet Euroméditerranée, offrent du haut de leurs six étages un point de vue saisissant sur les bassins de La Joliette et les navires qui y stationnent.

Le Napoléon Bonaparte était à l’accostage ce jour là. Ferry d’une capacité d’accueil de 2 500 personnes et de 708 véhicules, il est doté de 527 cabines et de 12 suites pour 2156 lits, auxquels il faut ajouter les salons fauteuils. Attaché au port d’Ajaccio, ville de naissance de Napoléon Ier, il est affecté sur les lignes de transport Marseille-Corse et Marseille-Corse-Sardaigne.

Construit en 1996 par les Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire alors au bord de la faillite, pour un budget record avoisinant les 1,1 milliards de francs (dûs à sa construction en France), il s’est imposé comme navire-amiral de la flotte de la SNCM, détrônant par la même occasion le Danielle Casanova (aujourd’hui renommé en Méditerranée) qui détenait alors cette distinction…

Un ferry qui se veut conquérant, à l’image de l’illustre personnage dont il porte le nom.

lemarroneur