Le Mont Carpiagne en proie aux flammes d’un incendie ravageur

Le début d’incendie qui s’est déclaré hier derrière la résidence Flotte n’était rien comparé à celui qui ravage le Mont Carpiagne depuis le début de l’après-midi…

Selon LaProvence.com, l’incendie aurait été déclenché par des tirs d’exercice des légionnaires d’Aubagne, basés au camp militaire de Carpiagne. Une erreur d’appréciation lourde de conséquences, puisque les médias font état à cette heure de la perte de 420 hectares de végétation basse entre Marseille et Cassis, malgré les efforts toute l’après-midi durant des 50 Marins-Pompiers et 120 Sapeurs-Pompiers dépêchés sur place.

Nous avons pu assister de loin à la progression de l’impressionnant nuage de fumée depuis les hauteurs du 8ème, alors que les pompiers déployaient d’importants moyens héliportés, en raison du relief escarpé de cette zone : ce ne sont pas moins de quatre Canadair, un Dash 8, deux Tracker et trois hélicoptères bombardier d’eau qui ont effectué toute l’après-midi des allers-retours au dessus de nos têtes pour tenter d’éteindre l’incendie, en vain.

Et alors que je découvrais que l’odeur de la fumée ainsi que des cendres s’étaient propagées à l’intérieur même de mon appartement, dans le 4e arrondissement de Marseille, un confrère blogueur, auteur de la photo ci-dessus, prenait chaud depuis le quartier de Vaufreges (9e arrondissement)… Pire encore, à l’heure où je termine cet article, ce sont déjà près de 350 habitants du quartier des Trois-Ponts, à l’est de Marseille, qui viennent d’être évacués, alors que les rafales de vent faiblissent à peine… (cf. photos ci-dessous, tirées de LaProvence.com)

lemarroneur