La construction de la tour CMA-CGM achevée

Voilà aujourd’hui 8 ans que les tours du WTC se sont effondrées. Un triste anniversaire, mais aussi l’occasion rêvée pour aborder le sujet de la (re)construction d’édifices, et notamment de la tour CMA-CGM à Marseille…

En effet, alors que le célèbre Emin Iskenderov s’apprête à hisser le quartier de la Défense au sommet en construisant la Tour mixte la plus haute d’Europe occidentale, Zaha Hadid vient de voir sa dernière œuvre s’achever sur le quai d’Arenc, se dressant fièrement au beau milieu de la rade marseillaise.

Loin du style “fada” du non moins célèbre Corbusier, cette tour de 147 mètres, dont la construction s’est achevée officiellement le mois dernier, est destinée à accueillir le siège social du 3e armateur mondial : la CMA-CGM.

Elle se découvre notamment depuis l’A55, ou mieux encore, lorsqu’on rejoint l’A55 depuis l’A7 ou Plombières. Entrelacée entre les passerelles, on peut ainsi l’admirer sur 270°, tantôt de loin, tantôt de très prêt, au point de se sentir tout petit…

Mais Zaha Hadid n’a toutefois pas pu accomplir l’impossible : il en faudra plus pour détrôner la Bonne-Mère, qui, perchée sur son promontoire, veille sagement sur la cité phocéenne. On la voit d’ailleurs au loin surveiller également ce nouvel arrivant aux allures futuristes qu’est la tour CMA-CGM… qui n’attend désormais plus que son inauguration !

lemarroneur