Le côté obscur de la Bonne-Mère…

C’était un soir, juste avant le coucher de soleil. La basilique de Notre-Dame de la Garde se dressait, sombre, menaçante, dans un ciel d’après orage…

Du haut de son clocher de 60 mètres et de son campanile de 12,50 mètres faisant office de piédestal, la statue de la Vierge à l’Enfant, haute de 11,20 mètres, observe imperturbablement la rade.

Mais bien que le caractère maternel et protecteur de la Bonne-Mère constitue l’unique touche de douceur dans cet environnement presque hostile, son habillage de feuilles de cuivre doré reste lui aussi sombre, ayant bien du mal à capter les derniers rayons de soleil et à étinceler comme à l’accoutumée.

La Bonne-Mère dans son côté obscur, une photo qui reflète un peu mon humeur de ce soir.

lemarroneur