Le be-bop marseillais à l’honneur pour la Fête de la Musique

Qui a dit que les Marseillais n’aimaient pas danser ? Fortement influencée par les courants méditerranéens, on trouve à Marseille toutes sortes de danses : danse orientale, danse traditionnelle africaine, mais aussi les danses latines comme la salsa, le tango, ou encore le tango argentin. Et puis il y a le be-bop, danse issue du swing et du boogie, qui elle nous vient tout droit de Saint-Germain-des-Prés, célèbre quartier parisien…

Une danse, qui, loin d’être en marge, a même trouvé sa propre variante à Marseille, dénommée bop ou encore bebop jazz : si à Paris le be-bop se danse de façon enlevée, “remuante”, le style marseillais est quant à lui plus fluide, près du sol, plus glissé, permettant de réaliser des déplacements plus rapides que ce que la danse exige habituellement. Et de fait, le be-bop marseillais se danse sur 6 temps, de façon très coulée, sur tempo plutôt rapide, avec 4 pas simplifiés pour le cavalier et 8 pas pour la danseuse.

A Marseille et ses alentours, le bebop est enseigné par plusieurs écoles : on trouve notamment Be Bop n°1 à Plan de Campagne, Bebop forever à St-Barnabé (Marseille 12ème), ainsi que d’autres écoles à Aubagne ou encore à Chateauneuf-les-Martigues. On peut d’ailleurs danser le “bop” chaque semaine à Marseille dans certains établissements, ainsi que lors de soirées organisées par les écoles dans diverses salles de la région.

Plus fort encore, l’année 2010 devrait marquer un tournant dans l’histoire du bop, avec le déroulement du tout premier challenge be-bop de Marseille. Organisé d’un commun accord par les différentes écoles de la région, ce challenge a consisté à réunir les écoles de be-bop de la région marseillaise et à sélectionner par tirage au sort les couples de danseurs, toutes écoles confondues, pour les faire ensuite concourir jusqu’à la finale. Marlène L., danseuse de be-bop, explique comment elle a réussi à se qualifier pour cette finale :

“Le challenge be-bop a réuni 250 couples de participants, dont 80 qui ont été sélectionnés pour la finale après trois séances de qualification. Mon partenaire, que je ne connaissais pas, et moi avons eu la chance d’être qualifiés à la première présélection [vidéo ci-dessous]. Nous avons pu nous entraîner 2 fois ensemble (car n’étant pas de la même école, nous ne connaissions pas les même passes) en vue de la finale. C’est une expérience vraiment enrichissante.

La finale se déroulera quant à elle le 21 juin au stade d’été, sur la plage du Prado. Elle sera ouverte au public, à l’occasion de la fête de la musique. Un village y sera installé avec animations et démonstrations de danses de manière à ce que le public puisse découvrir l’univers du be-bop avant de venir nous soutenir pour la dernière manche du challenge !”

Le 21 juin 2010 sera donc l’occasion d’aller assister pour la toute première fois à une manifestation de be-bop en plein air à Marseille, ce qui nous changera du hip-hop. N’hésitez pas à venir dès 17h sur la plage du Prado pour encourager les finalistes de ce challenge be-bop ! Pour plus d’informations sur le déroulement de l’événement : www.challengebebopmarseille.com

Et parce que le bebop s’apprécie plus en mouvement que sur quelques photos, voici un petit aperçu de ce qu’est le bebop marseillais en vidéo :

Photos et vidéo de Raymond Pintegne

lemarroneur