Viens ! à Marseille, cours Belsunce pour découvrir Hundertwasser !

Si quelqu’un rêve seul, ce n’est qu’un rêve. Si plusieurs personnes rêvent ensemble, c’est le début d’une réalité !

C’est sur ces mots écrits par Friedensreich Hundertwasser que Charlotte Bensoussan, présidente de l’association Viens ! à Marseille, clôturait non sans une certaine émotion son discours d’inauguration aux côtés d’un Jean-Claude Gaudin manifestement de très bonne humeur. Un discours humble, mais chargé d’espoir et de gratitude, sentiments que l’on pouvait deviner à la voix légèrement tremblante et au regard bleu limpide de cette grande dame qui était restée jusque là très discrète, notamment durant la visite en avant-première de l’expo par la presse.

Il faut dire que les visiteurs ayant répondu à l’invitation ont été bien plus nombreux à venir assister à ce discours d’inauguration que ce à quoi les membres de l’association pouvaient s’attendre. Et il faut dire aussi qu’à l’aube de Marseille-Provence 2013, l’association a bénéficié d’un grand soutien de la part de différents partenaires, ayant ainsi rendu possible la mise en place de l’exposition Hundertwasser, dont on peut apercevoir les affiches publicitaires un peu partout en ville ces derniers temps. Même le soleil avait décidé de se joindre finalement à la partie après un début journée plutôt maussade, baignant l’enceinte de la Vieille Charité d’une magnifique couleur orangée alors que la foule applaudissait chaleureusement l’initiative Hundertwasser.

Un démarrage sur le chapeau des roues qui augure de bonnes surprises pour la suite. Car derrière ce vernissage, dédié à l’artiste Hundertwasser et à son immense œuvre aux couleurs chatoyantes, se cache un projet de bien plus grande envergure : intitulé Viens ! à Marseille, Cours Belsunce, il ambitionne de contribuer au développement social et économique de ce quartier du Centre Ville, longtemps délaissé à son sort.

Ainsi, cette exposition d’une centaine d’œuvres (peintures et tapisseries) de l’artiste au Centre de la Vieille Charité s’inscrit dans une grande rétrospective Hundertwasser, à l’occasion de laquelle sont également exposées jusqu’au 9 septembre 2012 d’autres de ses réalisations :

  • Une cinquantaine de timbres postaux (!) originaux de l’artiste sont exposés au Petit Magasin, au 6 rue Henri Fiocca 13001 Marseille ;
  • Une sélection de livres et et de posters signés Hundertwasser sont également exposés à travers quelques bibliothèques municipales de la ville, dont bien sûr l’Alcazar, emblème du renouveau culturel du quartier de Belsunce :
    • à la Bibliothèque du Panier du 27 avril au 26 mai ;
    • à la Bibliothèque de l’Alcazar du 29 mai au 8 août ;
    • à la Bibliothèque du Merlan du 9 août au 9 septembre.

Toutefois, au delà de cette grande expo destinée à inviter les Marseillais à découvrir sous un nouvel œil le quartier de Belsunce, le projet Viens ! à Marseille, Cours Belsunce entend également mettre à contribution les habitants du quartier pour initier des dynamiques de développement au travers d’actions collectives comme individuelles. Ainsi un ensemble d’ateliers sont proposés aux différentes populations du quartier : jeunes, femmes, commerçants, il y en a pour tous les goûts, tous les âges, comme Charlotte Bensoussan l’explique dans la vidéo ci-après.

Bref, une initiative comme cela faisait longtemps que Marseille n’en avait pas vu, et qui mérite d’être appréciée à sa juste valeur. Alors n’hésitez plus et “viendez ! à Marseille” découvrir le monde tout en couleurs et spirales de l’artiste autrichien Friedensreich Hundertwasser !

lemarroneur